Pourquoi le Bidon Rempli :

Avec la nouvelle année qui débute, j’avais envie de vous parler un peu de moi et de l’histoire derrière le Bidon Rempli.

.

Donc, mon nom est Ann-Sophie, et je suis la jeune entrepreneure derrière l'épicerie zéro déchet. Je suis devenu minimaliste, un peu par la force des choses, à l’âge de 16 ans, lorsque j’ai décidé d’aller vivre en appartement. Finissant mon secondaire, j’ai entamé une session au cégep avant de lâcher. Ayant toujours eu des difficultés à l’école, l’échec de matières scolaires ne m’aida pas à poursuivre dans cette voie académique. Après plusieurs mois à travailler dans différents domaines (restauration, détail et manufacturier) j’ai suivi un D.E.P pour être infirmière auxiliaire. C’est après 6 ans dans différentes sphères de ce domaine (CHSLD, hôpital, agence privée, soins à domicile et dans le pharmaceutique) que j’ai commencé à me poser des questions sur mon choix de carrière.

.

Ayant toujours été minimaliste, la venue du zéro déchet dans ma vie, par une de mes amies, a été une vraie révélation sur ma consommation. Malgré l’achat seconde main, les cadeaux sous forme d’activité ou DIY, ou encore le fait de vivre dans un petit appartement (dans un 1 ½ avec mon conjoint) n’était pas suffisant (pour moi) pour faire ma part pour l’environnement. J’ai donc commencé à faire mon épicerie en vrac dans une petite épicerie qui venait d’ouvrir. (Merci la Récolte!)



Quelques mois après ma transition vers un mode de vie zéro déchet je me suis fracturé la cheville qui a conduit à un 3 mois de convalescence. Cet arrêt m’a permis d’apprendre davantage sur ce mode de vie par la lecture et par des documentaires. J’ai vraiment appris à ralentir et à trouver un milieu de vie qui répondait mieux à mes valeurs. Quittant Limoilou pour nous rapprocher de la nature, de notre famille et de nos valeurs plus rurales, nous aménagions dans notre maison à Lévis.

.

Notre transition vers le zéro déchet était déjà bien entamée et ce fût un choc pour nous lorsque nous nous sommes rendu compte que, malgré les bons points de la Ville (espace vert, piste cyclable, compostage, etc.), il manquait énormément de ressources en matière de zéro déchet. Après quelques mois à consommer dans une épicerie conventionnelle, et à constater l’ampleur des déchets générés, j’ai alors décidé de faire partie de la solution! Il faut noter qu’à mon arrivée à Lévis, il n’y avait pas encore la possibilité d’acheter avec nos contenants au Bulk Barn et le circuit zéro déchet n’était pas encore en place à Lévis ni l’accompagnement proposé par la Ville. Étant de nature réservée, je n'avais jamais envisagé devenir entrepreneure et encore moins à un si jeune âge. Encore aujourd'hui, il s'agit d'un défi pour moi de prendre la parole pour parler de mon entreprise et de sa mission. Cependant, mon désir de faire mieux, de vivre mieux en prenant soin de mon environnement physique et mental, me poussa à suivre un cours de démarrage et gestion d'entreprise à l'ÉEQ en janvier 2018 pour éventuellement ouvrir le Bidon Rempli. Les échanges avec tous ces professionnels entrepreneurs et tous les consommACTEURS m’ont permis de me développer en tant qu’individu et d’être cohérente avec mes valeurs pour continuer de sensibiliser et de rendre accessible le zéro déchet aux citoyens de Lévis et de Chaudière-Appalaches.

.

Un peu plus sur moi :

Passion en général : J’adore écouter des documentaires sur la nature, la vie sauvage mais surtout sur les animaux. Bref, je suis une amoureuse des animaux, de la nature et du plein air (Allô camping sans réseau, marche en montagne ou toute activité qui me permet de déconnecter dans le silence avec de magnifiques paysages!). J’adore voyager et m’ouvrir sur différentes cultures.

.

Pourquoi tendre vers le ZD, ce qui me motive : Étant minimaliste depuis le début de ma vie d'adulte, le zéro déchet m’a permis de prendre conscience que oui il faut consommer moins, mais qu’il faut aussi consommer MIEUX. Nous sommes les seuls responsables de nos choix et il est important d'être cohérent avec nos valeurs. Parce que le zéro déchet n'est pas seulement une question de déchets, mais un mode de vie qui apporte tellement de bienfait physique, mental, économique et écologique, et ça me donne envie de le partager avec les autres. Parce que, au final, je ne peux pas changer les entreprises, ni les gouvernements et encore moins le monde, mais je peux faire de meilleurs choix individuels et ainsi mobiliser mon entourage à faire de leur mieux. Et que, le zéro déchet c'est choisir des solutions, c'est être positif et c’est voir l'importance des petits gestes de notre quotidien. Aujourd'hui, mes choix font que j'ai réduit considérablement ma quantité de déchets, je suis végétarienne (flexi-végane), j'ai une approche différente envers le coût réel d'un objet et de son utilité, j'encourage les entreprises locales, etc. Mon ULTIME défi, me familiariser avec le transport en commun!

.

Citation préférée : Sois le changement que tu veux voir dans le monde. (Gandhi)